top of page

Quand la forêt inspire

Je vous livre une production collective du dernier groupe qui a participé à un bain de forêt.

Celle -ci est un haïku, poème japonnais qui est constitué de 3 phrases ou succession de mots, 5, 7 et 5 pieds. Pas de nécessité de rime ni de logique dans les phrases. Nul besoin de perfection, l'esprit du haïku est de se transmettre pour que celui ou celle qui le reprends puisse le faire évoluer.


Et cela donne cette belle création à poursuivre....


Tok Tok L’oiseau

Ciel voilé se dévoile

Mousse douceâtre



L’arbre et l’oiseau

Ambiance forestière

la méditation


Pie vert et moineau

Feuille arbres et bourgeons

Ici le printemps


Belle forêt d’accueil

Météo incroyable, top !

Groupe confiant


Prémices du printemps

Forêt douce jusqu’aux pieds

Concert symphonique



Au ciel l’ombre bleu

Des arbres passent, Hop là !

Je reste debout



Marche sans souci

Un bruit sec se colore

Brun, puis gris, puis rien



Ô, dis, quel vacarme

Dedans, dessous, dessus, dis

Quel silence ? Non, rien



Voir entendre

Toucher, sentir…. Et goûter

Se laisser guider


Les pieds nus dans les feuilles

.......

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page